Aujourd’hui, rares sont les fabricants qui ne proposent pas dans leur gamme un PC assemblé dédié exclusivement au gaming. C’est le cas de MSI qui a lancer sa gamme Vortex depuis plus d’un an. Disposant d’un design futuriste et compact, cette gamme a pu évoluer avec le temps pour un faire désormais une machine de guerre prête a affronter les pires conditions. MSI nous ayant fait l’honneur de nous faire parvenir la version la plus haut de gamme G65VR 7RE-237FR, c’est celle-ci qui passe sous l’oeil de notre loupe.

 

MSI Vortex G65VR 7RE-237FR : présentation

Se présentant avec un design des plus futuristes, il faut avouer que le Vortex ne laisse personne indifférent, passé la surprise de constater que celui-ci est très compact vu la configuration annnoncée, l’oeil se surprend a contempler les moindres détails d’un boîtier que l’on peut vraiment qualifié de réussi. Disposant d’un design arrondi, il n’est pas sans rappeller le concept du MAC Pro. Mais à la différence d’Apple, MSI a su lui ajouter les inévitables gimmick qui en font un PC de joueur qui se respecte : Leds controlables par logiciel, badge MSI Gaming, grille de ventilation bien aérée. On sent que le concept à été bien travaillé par les ingénieurs de la marque. Mais ce qui caractérise aussi le Vortex, c’est sa configuration. Force est de constater que MSI n’a pas eu la main leste, voyez plutôt :

  • Processeur Intel Core i7-7700K (Quad-Core 4.2 GHz / 4.4 GHz Turbo – Cache 8 Mo)
  • 64 Go de mémoire DDR4 @ 2133 Mhz (4x 16 Go – 4 slots)
  • 2 SSD M.2 PCIe x4 de 256 Go avec NVMe + disque dur de 1 To (7200 RPM)
  • Technologie MSI Super RAID 4 : 2 SSD configurés en RAID 0 : vitesse jusqu’à 3300 Mbps !
  • 2 cartes graphiques en SLI NVIDIA GeForce GTX 1070 avec 8 Go de mémoire GDDR5 chacune
  • Connexion Gigabit Ethernet (2x Killer Ethernet) + communication sans fil Wi-Fi AC + Bluetooth 4.1
  • Restitution audio de haute qualité et son Surround 7.1 virtuel avec la technologie audio Nahimic 2
  • 4 ports USB 3.0 + 2 ports USB 3.1 Type C avec support de la technologie Thunderbolt 3
  • 2 ports audio + 1 connecteur SPDIF optique
  • Connecteurs HDMI 2.0 et DisplayPort compatibles 4K Ultra HD
  • Technologie Matrix Display : connectez simultanément jusqu’à 6 écrans
  • Alimentation de 450 Watts stable, silencieuse et sécurisée, certifiée 80PLUS Gold

Des caractéristiques de tout premier ordre qui font rêver ! Ce qui surprend le plus, c’est d’avoir réussi à caser tout ce beau monde dans un boîtier dans les dimensions n’excédent pas 278 x 202 x 191 mm pour un pods d’a peine 4 Kg ! Pour en arriver a ce compromis, la marque a bien entendu utiliser un maximum de composants ici du monde mobile. C’est le cas pour les cartes graphiques ainsi que la mémoire utilisée puisqu’il s’agit ni plus, ni moins que de mémoire au format SO-DIMM. Comment on peut le voir sur les photos ci-dessous, l’ensemble est agencée de façon très compacte, ce qui laisse à craindre une dissipation de chaleur loin d’être facile à maîtriser mais nous verrons celà un peu plus tard..

Outre cette très belle configuration, le Vortex propose aussi une connectique plutôt correcte avec deux ports Gigabit Ethernet profitant de la technologie Killer DoubleShot-X3 Pro, de quatre ports USB 3.0, deux ports USB 3.1 Type C avec le support de Thunderbolt 3, de quatre sorties vidéo (2x HDMI et 2x DisplayPort) et d’une partie audio composée des habituels jack micro et casque ainsi qu’une sortie Digital Optique. De quoi paré a toute éventualité !

MSI Vortex G65VR 7RE-237FR : les tests

Avant toute chose, abordons le sujet du refroidissement. Habituellement dans ce genre de configuration très compacte, le refroidissement est source de nuisances sonores élevées. Les ventilateurs ont tendance a se faire entendre et les températures se maintenir dans dans les hautes sphères. Avec le Vortex, et celà nous à agréablement surpris, rien de tout ça. Bien que le ventilateur principal se fait (un peu) entendre lors de fortes charges, les températures sont bien contenues et la machine ne souffre pas. N’oublions pas non plus que c’est une machine de gaming, c’est à dire que vous passerez 90 % de votre temps avec un casque audio sur les oreilles donc le bruit ne sera pas forcément d’une importance primordiale. Nous pouvons quand même vous affirmer au final que le Vortex est loin d’être une soufflerie hurlante.

N’ayant pas d’autres configuration du même genre sous la main, nous nous contenterons de commenter les résultats obtenus.

Stockage :

Sous CrystalDiskMark, le duo de SSD M.2 NVMe s’est avéré très mais alors très performant puisque nous atteignons pas moins de 2.6 To/s en lecture et 1.5 To/s en écriture ! Des performances telles que l’on se demande bien comment en profiter au quotidien. Pour ce qui est du disque dur de 1 To embarqué, c’est nettement moins valorisant puisque nous n’avons pu dépassé 120 Mo/s en lecture et 95 mo/s en écriture.

Vidéo :

Le SLI de GTX 1070 totalisant 16 Go de ram accompagné du I7 7700K font des miracles puisque sous 3D Mark Firestrike, le score est de 14986 pts, de quoi voir largement venir.. Un petit tour sous Crysis 3 en very high et en 4K nous donne pas moins de 50 fps tandis que sous GTA V, toujours en 4 K et réglages au max nous permet d’atteindre la barre des 80 fps. Terminons enfin par l’excellent Star Wars Battlefront qui atteint 98 fps toujours en 4K et réglages au maximum. Des scores de tout premier ordre qui permettent d’envisager l’avenir avec sérénité !

Côté consommation électrique, notre configuration n’a jamais dépassée les 400 watts en pleine charge tandis qu’elle se contente de 80 watts en idle, de très bonnes performances pour une telle configuration !

 

MSI Vortex G65VR 7RE-237FR : conclusion

MSI signe un coup de maître et démontre encore une fois sa capacité à maîtriser tous les aspects d’une configuration dédié aux joueurs exigeants en nous proposant un boîtier très compact au design avenant et disposant des composants les plus récents et haut de gamme. Notons la parfaite gestion du refroidissement, un écosystème logiciel permettant de tout contrôler ou presque via les applications maison, les nuissances sonores contenues et un couple de SSD battant tous les records et vous obtenez quasiment ce qui ce fait de mieux actuellement. Cependant il y a un point noir : son prix. Bien que la gamme tarifaire démarre sous les 2000 €, la configuration testée ici atteint la barre des 4000 € chez notre partenaire LDLC !! Inutile de dire qu’a ce tarif, il sera très facile de se monter une configuration soi même avec des composants encore plus haut de gamme pour un tarif bien plus bas. Dommage que MSI n’ai pas penser à cet aspect qui en fera réfléchir plus d’un. Mais si vous êtes fan de ce design et que vous ne souhaitez pas vous prendre la tête à monter votre configuration, alors le Vortex est fait pour vous !

Nous tenons a remercier MSI France pour le prêt de ce modèle !

Overclockeur de la première heure, amateur de rétro gaming et de gadgets geek en tout genres.

Tags