A la vue des cartes graphiques arrivant sur le marché, toujours de plus en plus performantes et consommant énormément de watts, les constructeurs sont contraints de trouver des solutions de refroidissement de plus en plus imposantes. Des ventirads « étudiés pour », standardisés se retrouvent donc sur la plus grande partie des cartes commercialisées mais leurs performances / bruits sont souvent très discutables. ARCTIC COOLING, fabriquant désormais bien connu de ventirads pour carte graphique, sort fréquement des « mise à jours » de sa solution de refroidissement GPU multiPCB (ATI/Nvidia). Nous avons pu mettre la main sur la version 5.2 destinée aux Cartes X800 et X850 serie ATI, et nous vous proposons donc un test complet.

A la vue des cartes graphiques arrivant sur le marché, toujours de plus en plus performantes et consommant énormément de watts, les constructeurs sont contraints de trouver des solutions de refroidissement de plus en plus imposantes. Des ventirads "étudié pour", standardisés se retrouvent donc sur la plus grande partie des cartes commercialisées mais leurs performances / bruits sont souvent très discutables.ARTIC COOLING, fabriquant désormais bien connu de ventirads pour carte graphique, sort fréquemment des "mise à jours" de sa solution de refroidissement GPU multiPCB (ATI/Nvidia). Nous avons pu mettre la main sur la version 5.2 destinée aux Cartes X800 et X850 serie ATI, et nous vous proposons donc un test complet.

1) Caractéristiques

poids : 156 g Vitesse ventilateur : 2000 RPM RPM Décibel : 15 Db Plus d’infos ici

 

Contenue de la boite :

- le VGA Silencer ;)
– la notice de montage
– une plaque pour la partie arrière de la tour
– les vis avec caoutchouc et une tige métal



Comparaison avec le système breveté ATI (plus petit , plus bruyant et moins performant)

———————-

———————-




 

2) Plateforme de test

  Matériel utilisé :
DFI Lanparty SLI-DR
AMD Opteron 170
2 X 512 Gskill F1LE
Sapphire X850XT (520 / 540)

Programmes utilisés :

3D Mark 2006
ATI Tool
Trixx

<-- split -->

3) Test

/! ATTENTION, les performances finales peuvent varier en fonction de votre alimentation, il est donc préférable de réserver une ligne d’alimentation dédiée à votre carte vidéo. Une alimentation d’une puissance supérieure à 350W est indispensable.

Vous l’aurez certainement remarqué, le fait de jouer intensivement à vos jeux préférés (Quake4, Oblivion, non pas le démineur de windows :p ) fait énormément chauffer la carte graphique et déclenche ainsi l’augmentation de la vitesse de rotation du ventilateur (thermorégulation), évacuant alors l’air chaud à l’extérieur de la tour. Il arrive même parfois que face à une tour mal ventilée, la carte émette des bips d’alertes et dans le pire des cas fasse rebooter l’ordinateur.

Le ventirad d’origine en est souvent la cause puisque les 100 degrés sont dépassés, il ne parvient pas à évacuer le surplus de chaleur dégagé. Pensez bien qu’une chaleur excessive combinée à de longues heures de jeux aura pour conséquence de réduire la durée de vie de votre carte. Pour palier à ce problème, une bonne ventilation de votre tour ainsi qu’un refroidissement mieux étudié est la clef du succès.

Dans les tests ci-dessous, vous découvrirez les performances en overclocking de la même carte, ainsi que les relevés de température, tantôt avec le ventirad d’origine, tantôt avec l’Artic silencer 5.2. Pour l’intégralité des tests, nous avons utilisé TRIXX, programme de gestion de la carte graphique de Sapphire, intégrant un soft de monitoring ainsi qu’une partie Overclocking typé ATI tool. Nous avons ensuite terminé par une série de Benchs 3Dmark06 pour vérifier la bonne stabilité ainsi que l’absence d’artéfacts.

Ventirad d’origine

A) Démarrons le 1er test avec le ventirad d’origine, boitier fermé:

B) 2ème test avec le ventirad d’origine, boitier ouvert:

C) Relevé des températures boitier fermé et ouvert avec ventirad d’origine :

Vous remarquerez que les fréquences en overclocking sont déjà au dessus d’une X850XT PE (540/590) plutôt sympa!! Par contre, la température une fois l’overclocking effectué dépasse les 100 degrés avec une tour fermée.

Artic Silencer

D) Continuons maintenant avec l’Artic Silencer 5.2 , boitier fermé:

E) Avant dernier test de la série, Artic Silencer 5.2, boitier ouvert:

F) Dernier test, relevé des températures boitier fermé et ouvert avec l’Artic Silencer 5.2 :

 

4) Conclusion :

A la lumière des différents tests, nous remarquerons que l’Artic Silencer rempli parfaitement son contrat en refroidissant plus efficacement le GPU ainsi que la mémoire (grâce à une vraie plaque diffusant la chaleur) que le ventirad d’origine. Une fois la carte overclockée, ce dernier peine à refroidir le processeur graphique, dont la température excède rapidement 100°C, le tout dans une ambiance sonore de sèche-cheveux en action. L’ATI silencer ne dépasse pas les 63° à 15 Db autant dire un excellent rapport Performance/bruit. Ajoutez à cela un prix loin d’être excessif (- de 20 euro), il ravira à coup sûr votre porte-feuille, vos oreilles et votre carte graphique !

 

POUR +
CONTRE -
- prix
– conception
– performance
– thermo régulé
- condamne 2 port PCI

en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Vous pouvez dés à présent réagir à cet article sur notre topic dédié sur le forum

Overclockeur de la première heure, amateur de rétro gaming et de gadgets geek en tout genres.